Drôles de numéraux !

number-484950_1280_2

VINGT ou VINGTS ? CENT ou CENTS ? Et MILLE ?

Ecrire les adjectifs numéraux en toutes lettres, pour remplir un chèque par exemple, est bien souvent un véritable casse-tête.

Faut-il les accorder ?
Dans quelles circonstances ?

Vingt

Vingt prend la marque du pluriel quand il est multiplié par un autre nombre et qu’il est non suivi d’un autre chiffre.

Chaque année, le taux d’échec au concours de médecine est supérieur à quatre-vingts pour cent.
La production énergétique de ce bâtiment sera générée à quatre-vingt-quinze pour cent par des panneaux photovoltaïques.

Vingt est invariable lorsqu’il exprime une notion d’ordre.

La salle quatre-vingt (= la quatre-vingtième salle) est réservée pour les conseils d’administration.

Cent

Cent suit la même règle que vingt.

Quatre cents scientifiques étaient présents lors de cette conférence sur le climat.
Huit cent six touristes ont visité le Louvre ce week-end.
En page quatre cent (=la quatre centième page) de ce rapport, vous trouverez un tableau synthétisant les données les plus récentes.

NB : le trait d’union se place entre les chiffres qui sont l’un et l’autre inférieurs à cent (trois cents, huit cent trente-deux). Il n’y a pas de trait d’union quand les chiffres sont liés par et (vingt et un).

Mille / Mil

Mille est invariable.
Dans une date, mille devient mil quand il est suivi d’un ou plusieurs autres chiffres (pour les dates entre 1901 et 1999).

L’an mil sept cent quatre-vingt-douze.
L’an deux mille.

Pour une relecture ou la correction de votre document, contactez votre écrivain public et correctrice.
contact@ekrivene.fr 06 41 55 67 21

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *