Festival de couleurs

pencils-695380_1280 - 3

Au printemps, la nature se pare d’une myriade de couleurs tout en nuances : des roses chair, pêche, fuchsia, mauves, des rouges incarnats, coquelicot, cerise, grenat, marsala, des bleus pastel, saphir, lavande, marine, des jaunes citron, moutarde, des verts amande, anis, émeraude …

Mais comment écrire adjectifs et noms de couleurs ? Prennent-ils ou non les marques du féminin ? Du pluriel ?

Faisons le point !

Le NOM de couleur

Les noms de couleurs sont masculins.

  • Cas 1 : au pluriel, les noms de couleur prennent un s lorsqu’ils ne sont pas accompagnés d’un autre nom ou d’un adjectif.
  • Les bleus favorisent la concentration.

  • Cas 2 : si un adjectif accompagne le nom de couleur, l’adjectif s’accorde avec le nom. Il prend la marque du pluriel si le nom de couleur est au pluriel.
  • Elle aime tous les rouges vifs.

  • Cas 3 : si un autre nom accompagne le nom de couleur, ce second nom est invariable.
  • Ces jaunes moutarde mettent en valeur son intérieur.

  • Cas 4 : si le nom de couleur est formé de plusieurs mots liés par un trait d’union il est invariable.
  • Les bleu-gris donnent un aspect minéral à sa peinture.

  • Cas 5 : il n’y a pas d’accord lorsque la couleur est exprimée par un nom (ou un ensemble de noms) employé comme adjectif.
  • Font exceptions à la règle : écarlate, fauve, incarnat, mauve, pourpre et rose !

    Des fleurs orange, des peintures fuchsia, des meubles acajou.

    L’ADJECTIF de couleur

  • Cas 1 : l’adjectif de couleur s’accorde en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte.
  • Les tulipes jaunes sont les plus belles du marché.
    La floraison des pruniers blancs est précoce cette année.
    Les déchets verts sont les plus faciles à trier.

  • Cas 2 : tout adjectif de couleur composé est invariable quel que soit la nature des éléments qui le composent.
  • Les camélias rose pâle sont les plus beaux du marché.
    Les murs blanc crème de son salon créent une atmosphère paisible.

  • Cas 3 : si la couleur est exprimée avec deux adjectifs coordonnés par et, les adjectifs s’accordent si chacun des éléments auxquels ils font référence sont d’une seule couleur sinon ils restent invariables
  • Les chatons blanc et noir de mon voisin sont nés au début du printemps. (Leur pelage est blanc et noir.)
    Aux échecs, les jetons ne sont pas verts et bleus. (Il y a des jetons verts et d’autres bleus.)

    Et pour finir, voici quelques expressions idiomatiques hautes en couleur !

    Voir la vie en rose.
    La nuit, tous les chats sont gris.
    Connu comme le loup blanc.
    Se mettre au vert.
    Être rouge comme une pivoine.

    Besoin de faire relire ou corriger votre texte, confier votre document à votre écrivain public et correctrice.
    contact@ekrivene.fr 06 41 55 67 21

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *